Featured

First blog post

This is the post excerpt.

Advertisements

This is your very first post. Click the Edit link to modify or delete it, or start a new post. If you like, use this post to tell readers why you started this blog and what you plan to do with it.

post

Arènes d’Oran

 

Les arènes d’Oran sont un bâtiment circulaire dédié à son origine à l’accueil de courses de taureaux, situé au sud-ouest de la ville d’Oran. Il s’agit des uniques arènes d’Algérie et une des rares arènes du continent Africain

1Présentation

Présentation[modifier | modifier le code]

Dans leur état contemporain, les arènes ont un diamètre de 210 m, occupent 4 800 m2 et peuvent accueillir 10 000 spectateurs.

Historique[modifier | modifier le code]

L’histoire de la ville d’Oran est marquée par une période de présence espagnole, de 1505 à 1791. Ceci explique qu’après la parenthèse ottomane, les Espagnols s’y soient rendus plus nombreux qu’ailleurs en Algérie après la prise d’Oran en 1831. Construites pendant la période de l’Algérie française, les arènes témoignent donc de l’influence culturelle hispanique restée vivace dans la cité.

Des arènes en bois primitives sont inaugurées le 27 mai 1890, avant d’être remplacées par le bâtiment contemporain construit en 1908 et inauguré le 14 juillet 19102. Les courses données y sont nombreuses. Les corridas sont interrompues le 15 juillet 1936 au moment du déclenchement de la guerre d’Espagne. Elles reprennent en 1954, après une réfection, portant ainsi sa capacité d’accueil de 7 000 à 10 000 spectateurs3. Elles sont fermées en 1960 durant la guerre d’Algérie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]